Alerte météo: orages!

Les chiens anxieux ne sont pas à la fête début juillet : entre les alertes météo concernant les orages, et les pétards du 14 juillet, ces pauvres toutous ont du souci à se faire …..

La phobie des orages

Elle se manifeste par des signes parfois spectaculaires :

Le chien peut japper, hurler, gémir, saliver, trembler, aller et venir dans la maison, se blesser en se jetant sur les meubles, uriner, voire détruire le mobilier …

Certaines races sont plus sensibles que d’autres : retrievers, caniches, collies et chiens de berger. La phobie de l’orage aurait ainsi une cause héréditaire. D’autres ont vécu une expérience traumatisante ou présentent un trouble anxieux pathologique.

En effet, si certains chiens sont peureux de nature, d’autres peuvent être terrorisés par le tonnerre s’ils ont été peu socialisés. Si votre chien vit seul et qu’il n’a jamais été confronté à des bruits inquiétants, il est normal qu’il soit si perturbé par le tonnerre.

Par ailleurs, si votre chien est resté coincé dehors le jour où un orage a éclaté sans avoir la possibilité de rentrer se mettre à l’abri, il garde très certainement des séquelles de cette expérience. Chaque coup de tonnerre ravive aujourd’hui ses angoisses.

 

                                                                               

Quelle attitude adopter dans cette situation ?

Il faut d’abord gérer la panique du chien :

  • Pour calmer son chien durant un orage, certains maîtres choisissent d’installer leur chien dans le lieu de la maison le plus insonorisé. Ainsi on peut installer le chien avec ses jouets préférés et son coussin.
  • On peut lui proposer également d’aller dans un lieu sécurisant pour lui : ça peut être une niche, une corbeille ou encore une cage de transport.
  • Certains chiens choisissent de se terrer durant cet épisode météorologique. Proposez lui alors, un carton pour qu’il puisse s’y réfugier, et faire son trou.
  • Pour détourner son attention et ainsi calmer son chien pendant un orage, le maître peut jouer avec lui, comme il le fait habituellement. Il peut lui donner à manger. Proposez-lui ses jouets sonores.
  • On peut disposer un diffuseur de phéromones apaisants dans la pièce ou un collier diffusant des phéromones directement sur le cou du chien : Adaptil, durée d’action de 4 semaines.
  • Essayer l’homéopathie : 5 granules de gelsénium 9CH toutes les 2 heures en cas de temps orageux et une dose de gelsenium 30 CH lors des premiers coups de tonnerre.
  • Essayer des anxiolytiques naturels : Zylkène, Anxitane, Canizen, demandez nous conseil pour le calcul des doses et le rythme d’administration.
  • Se procurer un manteau spécialement conçu pour les phobiques de l’orage :  Thundershirt ou Stormdefender (uniquement sur internet aux Etats-Unis ) ou essayez un manteau un peu serré autour du thorax et enveloppant,  qui rassure les chiens peureux.
                                                       

Traiter la cause du problème : DESENSIBILISER

  • Ne jamais montrer au chien sa peur, ne pas le rassurer, ce serait le conforter dans l’idée que sa peur est justifiée.
  • En s’y prenant longtemps à l’avance, on peut aider son chien en l’habituant petit à petit aux bruits du tonnerre. Il existe des CD de sons pré-enregistrés, que l’on va faire écouter chez soi, chaque jour à son chien, en augmentant petit à petit le son. Le petit “truc” c’est de jouer avec son chien pendant cette période d’adaptation, histoire de le faire “penser à autre chose”. Au bout d’environ deux semaines, vous constaterez que votre chien tolère nettement mieux ces sons.

 

  • Si votre chien est trop effrayé pour participer, baissez le volume et retentez l’expérience plus tard. Cela peut être un processus de longue haleine qui nécessite beaucoup de patience, mais votre chien finira par être beaucoup plus détendu pendant les orages.                                        
  • Si le chien est trop anxieux, reprendre les séances en associant des anxiolytiques pour aider l’apprentissage. Demandez-nous conseil.
  • Ne jamais obliger un chien à affronter sa peur de l’orage. Ne pas le punir. Vous risquez d’aggraver sa peur et de provoquer une réaction agressive due à la panique.

Tous ces conseils sont également valables pour les feux d’artifice, pétards du 14 juillet et coups de fusils. Nous nous tenons à votre disposition pour tout conseil.

                                                                                         
 

 

 

Sa santé est notre priorité