Adopter un chaton orphelin

Adopter un chaton orphelin

Les chatons naissent sourds et aveugles, ce n’est qu à partir de l’âge de 14 jours que les yeux s’ouvrent, et que l’audition est possible. Avant toute chose, vérifiez que le chaton ne soit pas infesté par des parasites, puces ou tiques, il faudra alors le traiter à l’aide de pipettes spécialement formulées pour chaton. Ces pipettes ont également une action contre les vers, et doivent donc être utilisée tous les 15 jours jusqu’à l’âge de 2 mois puis une fois par mois jusqu’à 6 mois.

On ne lave jamais un chaton avec un shampooing anti-parasitaire : ces shampooings sont toxiques et peuvent provoquer des convulsions, pouvant aller jusqu’à la mort de l’animal.

 

Alimentation                                                                                

Il faut nourrir le chaton au biberon avec un lait de remplacement pour chatons (disponible à la clinique), en respectant bien le dosage de lait en poudre : 1 cuillère doseuse arasée pour 30 ml d’eau. Un lait de remplacement trop dilué ou trop concentré peut provoquer diarrhée ou constipation. On nourrit le chaton :

  •  toutes les 3 heures la 1ère semaine (même la nuit), chaque repas représentant 2 à 5 ml
  •  toutes les 4 heures la 2ème semaine, chaque repas représentant 5 à 10 ml
  •  toutes les 5 heures la 3ème semaine ,chaque repas représentant 10 à 15 ml
  • toutes les 6 heures la 4ème semaine,chaque repas représentant 10 à 15 ml

Il est important de ne pas placer les bébés sur le dos pour les nourrir parce que le lait pourrait aller dans leurs poumons. Il faut plutôt les placer sur le ventre comme ils seraient placés s’ils tétaient leur mère.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Notre mascotte Izy à l’âge de 6 semaines !  

Après chaque tétée, il faut stimuler les bébés pour qu’ils fassent leurs besoins. Pour ce faire, vous devez frotter délicatement leurs organes génitaux avec un linge humide, voire stimuler les marges de l’anus avec un coton tige humidifié ou recouvert d’un peu de vaseline.

Il est recommandé de placer les bébés chats dans une boîte dans laquelle vous placerez des couvertures et une bouillotte (ou une lampe chauffante) pour les garder bien au chaud jusqu’à l’âge d’environ 3 semaines jusqu’à ce qu’ils soient capables de réguler leur température corporelle. Afin d’éviter que la bouillotte ne cause des brûlures, assurez-vous de bien la recouvrir avec les couvertures.

Vous  leur présenterez de la nourriture en boîte pour chaton dans une petite assiette plate dès l’âge de 4 semaines, âge auquel le chaton commence à avoir des dents. Vous pouvez également présenter le lait dans une petite écuelle. Dès que le chaton commence à boire seul, vous supprimerez les biberons. Le lait n’est plus nécessaire autour de 6 semaines d’âge.

Le chaton devra alors recevoir soit uniquement des croquettes pour chatons en croissance, soit une alimentation mixte, qu’il faudra équilibrer suivant ses besoins. Nous vous proposerons une ration équilibrée lors de sa première visite vaccinale.

Le chat est un chasseur qui, dans la nature, effectue un très grand nombre de repas de faible volume. Une alimentation en  libre-service, à l’aide de croquettes de bonne qualité, est donc le mode de distribution alimentaire qui s’approchera le plus de sa façon naturelle de s’alimenter. La gamelle doit se trouver dans un endroit calme où le chat peut venir manger sans être dérangé.

Il est également possible d’utiliser un pipolino, sorte de gamelle roulante ludique qui stimule le chat, et lui permet d’assouvir sa faim et son besoin d’exercice.


Apprentissages

La propreté a logiquement été apprise par imitation de la mère et le chaton est généralement déjà propre lorsqu’il est adopté. Il faut mettre à sa disposition une ou 2 litières, le chaton adopte en général spontanément la litière, toute malpropreté est à signaler lors de la consultation vaccinale car elle est révélatrice d’un état anxieux.

Certaines règles de base pourront être apprises au chaton à son arrivée à la maison comme ne pas grimper sur les tables ou ne pas gratter la terre des plantes. Ces apprentissages se feront en lui donnant un ordre bref “non” et en détournant son attention vers une activité ludique (par exemple, jet d’une balle…). Le chat est, par ailleurs, sensible aux récompenses. Le féliciter  et le récompenser (caresses, croquettes…) aidera lors des séances d’apprentissages. Le chaton est très joueur, le moindre objet est source de jeux, il faut lui fournir de nombreux jouets afin de canaliser son activité débordante.
                    
Dès son adoption, il peut également être très intéressant d’habituer le chaton à toutes sortes de manipulations.
Ce dernier supportera d’autant mieux les futures contraintes qu’il a été  manipulé régulièrement très jeune. Il est conseillé d’apprendre à lui ouvrir la gueule (pour une administration ultérieure de cachets par exemple ou un brossage des dents), d’examiner régulièrement ses pattes, ses oreilles, ses yeux (ce qui facilitera les soins en cas d’otite, conjonctivite…). Jeune, il s’habituera facilement à être brossé ou à ce qu’on lui coupe les griffes…

Si votre chaton attaque vos pieds ou vos mains, ne le laissez pas faire : il joue au prédateur, ce qui est autorisé avec des objets mais interdit avec les êtres humains ; une petite tape avec le bout du doigt sur le côté du museau (je précise « petite tape », il ne s’agit pas de faire mal, juste d’imiter les mamans-chats), un arrêt du jeu, voire une pulverisation d’eau devraient suffire à supprimer les comportements inadequats.

 

Vaccinations

Le chaton peut être vacciné dès l’âge de 7 semaines, il aura un rappel vaccinal 4 semaines après sa première vaccination. Si votre chaton présente un jetage nasal (il mouche et éternue), a les yeux qui pleurent ou tousse, il a probablement un coryza ou une chlamydiose inoculé par sa mère, et il faut l’emmener rapidement chez son vétérinaire.